83,6 % C’est l’augmentation des frais de bouche à la mairie d’Alès depuis 5 ans !

83,6 % 

C’est l’augmentation des frais de bouche à la mairie d’Alès depuis 5 ans !

ales-audace-explosion-des-frais-de-boucheEn analysant le budget de la commune d’Alès, j’ai mis en lumière une explosion des dépenses de “frais de bouche” de la Ville d’Alès (chapitre budgétaire “réceptions” et “fêtes et cérémonies”) qui sont passées de 496 598 € en 2008 à 911 950 € par an en 2013 soit une augmentation de 83,6% !

Est ce bien raisonnable de dépenser 911 950 € par ans en frais de bouche ? A titre de comparaison, je vous invite à regarder le tableau comparatif des dépenses de « frais de bouche » des grandes villes françaises réalisé par le Journal du Net.

Au moment où de nombreux Alésiens se serrent la ceinture, Mr Roustan et son équipe municipale dépensent sans compter en réceptions et en campagnes de communication. Devant une telle gabegie financière dans la 11e ville la plus pauvre de France, Mr Roustan reste bouche… bée et préfère envoyer le maire-bis mais non élu, Mr Rivenq, déclarer au Midi Libre : « ce n’est pas anormal ». On dirait du Marie-Antoinette et son fameux « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche » quand le bon peuple crevait de faim en 1789.

500 000 € d’augmentation des “frais de bouche” ce n’est pas rien !

500 000 € c’est le total des subventions annuelles de nos plus importants clubs de sports le CAC, l’OAC et l’ACA.

500 000 € c’est le coût aujourd’hui envisagé par la ville pour financer la mise en place de la réforme des rythmes scolaires.

La municipalité actuelle est coupée des réalités. Cette augmentation des frais de bouche et de communication en est une nouvelle preuve. Ce train de vie indécent au vu de la crise qui secoue notre territoire est le fruit d’un système verrouillé qui sert les intérêts de quelques uns mais pas des Alésiens.

Alès a besoin d’un nouveau souffle.

Notre ville a besoin d’une nouvelle équipe municipale plus proche et plus respectueuse des habitants qui gère notre ville dans la transparence et la justice.

Parce que je sais que, très majoritairement, vous refusez ces comportements, je vous appelle à partager avec moi un moment de convivialité et de résistance, à la bonne franquette devant notre maison commune, la mairie : une castagnade entre citoyens responsables et soucieux des deniers publics. J’apporterai les châtaignes des Cévennes, venez avec votre pique nique et votre bonne humeur ;)

CASTAGNADE CITOYENNE

SAMEDI 14 DECEMBRE

à partir de 11h place de la mairie

 

 

L’article paru dans le Midi Libre du mardi 3 décembre 2013

131203-une-et-article-ML-receptions

 

 

Ce billet a 0 Commentaire

Laissez un commentaire