Derrière le séminaire, les mauvaises pratiques de M. Roustan

Après l’article paru le 5 juin 2013, M. Roustan m’a nommément mis en cause lors d’un entretien publié dans l’édition du Midi Libre de ce jour le 6 juin (article ci-dessous). Je me devais de répondre à ces attaques formulées avec la délicatesse qu’on lui connaît.

Les choix que j’ai dénoncés, concernant l’organisation du séminaire des cadres, sont révélateurs des pratiques en cours à la Mairie et à Alès Agglo.

D’abord, je n’apprendrai rien à personne à Alès en affirmant que dans une mairie où la gestion des carrières se fait “à la tête du client”, le premier magistrat n’est pas le mieux placé pour donner des leçons de respect des fonctionnaires.

Respecter les fonctionnaires ce n’est pas seulement inviter quelques cadres dans un domaine golfique. C’est offrir au quotidien à tous les agents de la ville et de l’agglomération quel que soit leur grade, un cadre de travail stimulant et apaisé et c’est avant tout reconnaître la compétence et la reconnaissance du travail accompli comme seuls critères de promotion.

Ensuite, je voudrais dire que même si je reconnais les qualités d’accueil touristique de nos amis varois, je préfère que l’argent public des Alésiens soit dépensé auprès des professionnels gardois du tourisme ou de notre belle région Languedoc Roussillon. Et contrairement à ce qu’affirme M. Roustan, une simple recherche à la portée de tous (*) permet de trouver des propositions d’hébergement pour séminaires, en Cévennes, dans le Gard et en Languedoc Roussillon. En somme, on pourrait dire :  le Gard avant le Var !

Enfin, pour ma part, je suis au travail pour proposer aux Alésiennes et aux Alésiens un projet dans lequel la sérénité, la transparence et l’équité seront le fil conducteur de la gestion des affaires publiques de notre ville et où chaque euro d’argent public dépensé devra être utile. Dans le cadre de ce projet, les fonctionnaires territoriaux auront toute leur place pour permettre à notre territoire de relever les défis qui sont aussi les échecs du maire sortant : l’emploi, l’éducation, le logement.

 

Benjamin Mathéaud, Conseiller municipal d’Alès

 

 

(*) Edit du 08/06/12 :

Certains m’ont demandé de fournir des exemples d’hébergement, voici donc une liste non exhaustive et limitée au Cévennes (gardoises) et au Gard de lieux d’hébergements capables d’accueillir un séminaire d’une quarantaine de participants. Pour ne pas vous assommer d’adresses, je me suis limité aux Cévennes gardoises et au Gard, sans aller dans la Lozère, l’Hérault, l’Aude ou les Pyrénées Orientales, les autres départements de notre région Languedoc Roussillon.
 
Hébergements dans les Cévennes
Vacancèze / 118, rue Victor Hugo /  BESSEGES
Ethic Etape Val de l’Hort /  - ANDUZE
RESIDENCE HOTELIERE DU MONT BOUQUET /  - Brouzet-les-Alès
VVF VILLAGES Les Hauts de Cèze – Méjannes-le-Clap
 
Hébergements dans le Gard
Résidence Cap’Med *** / Le Grau du Roi
Hôtel les bains de Camargue **** / Le Grau du Roi
Résidence de Camargue *** / Le Grau du Roi
Le Mas des Piboulès *** / Beaucaire
Le Mas des Sables *** / Aigues-Mortes
La Closeraie ** / Pouzilhac
Ethic Etape Le Cart /Sommières
L’Etape de Dourbie / Dourbies
La pousterle / Sabran
Les Gîtes de l’Oliveraie / Saint Jean de Maruejols
Domaine Saint Pancrace / PONT SAINT ESPRIT
 
 
 

130606-midilibre-roustan-reponse-seminaire

Ce billet a 0 Commentaire

Laissez un commentaire