Budget 2013 : « Vous avez un immense talent monsieur le maire, celui de dépenser l’argent des Alésiens pour faire votre auto-promotion ! »

 

 
Le conseil municipal d'Alès du lundi 18 mars 2013 état en partie consacré au vote du budget 2013. Je vous propose de lire ci-dessous les éléments de mon intervention sur le budget :
 

Budget 2013 Ville d'Alès – Intervention de… par partisocialisteales
 
Je veux rappeler qu'après 10 ans d'exercice du pouvoir vous nous avez laissé le pays et ses finances publiques en mai 2012 dans un état catastrophique. Sur les 5 dernières années vous avez augmenté la dette publique de 612 milliards d'euros.
Cela conduit aujourd'hui le président de la république et sa majorité à engager l'indispensable redressement de la France et de ses comptes publics. Dans le cadre de ce redressement des efforts sont demandés à tous, mais avec une immense différence avec ce que vous avez fait dans le passé. Ces efforts sont conduits dans la justice. Il est révolu le temps des cadeaux fiscaux aux plus fortunés dont vous avez vous même pu profiter. La réforme fiscale rétablit enfin la justice en demandant le plus gros effort aux plus aisés.

Concernant les dotations de l'état, contrairement, à ce que vous avez prétendu lors du DOB elles sont en légère augmentation pour notre ville. C'est le résultat du choix du gouvernement qui malgré le gel global de la DGF a choisi d'augmenter les dotations de péréquation envers les collectivités les plus pauvres. C'est un principe de justice qui est respecté et qui permet à notre ville, classée dans les 20 villes les plus pauvres de France, de bénéficier d'une augmentation de sa dotation de solidarité urbaine.

Même si vous n'augmentez pas les taux, les bases vont augmenter et avec lui les impôts locaux des Alésiens. Je regrette que vous n'avez pas suivi la proposition que j'avais faite lors du débat d'orientation budgétaire de geler pour le budget 2013 les produits de la fiscalité pour les maintenir au niveau de 2012 afin que pas un euro supplémentaire ne soit prélevé par la ville sur les ménages Alésiens imposables et donc de baisser légèrement les taux pour compenser l'augmentation des bases.
Au contraire de votre politique, je propose d'engager un plan fiscal de baisse des impôts sur les ménages afin de soutenir la demande et ce tant que nous ne sommes pas encore sortis de la crise.

Fonctionnement

A l'heure où nous sommes tous appelés à faire des efforts dans le cadre du redressement de notre pays, et où l'état lui même donne l'exemple avec plus de 10 milliards d'euros d'économie sur le budget de l'état, la ville d'Alès doit également montrer l'exemple en matière d'économie de fonctionnement.
C'est tout l'inverse que vous faites à Alès puisque dans votre budget les charges à caractère général augmentent 6%  par rapport au budget 2012.
Je rappelle ici que depuis 2008 vous avez augmenté les charges de fonctionnement de la ville de 18% (+1,3 M€) soit le double de l'inflation dans la période.

Il faut rompre avec cette inflation des dépenses de fonctionnement. Notre collectivité doit montrer l'exemple en matière d'économie budgétaire. Baisser les dépenses de fonctionnement nous permettra d'augmenter l'investissement.

Contrats prestations de services, ils augmentent de 17% ce qui traduit votre politique qui consiste à confier au secteur privé toujours plus de tâches jusqu'alors effectués avec rigueur et savoir faire par les services municipaux, je citerai deux exemples, le démantèlement du garage du Parc municipal et plus récemment le choix de confier le nettoyage des locaux à une entreprise privée qui a eu pour conséquence d'augmenter la facture du nettoyage ce que nous constatons dans ce projet de budget.

Les dépenses de communication de la ville augmentent encore de 8% cette année ! Pour dépasser les 1,2 M€.
Depuis 2008 vous avez augmenté le budget communication de la ville de plus de 40%.
Je dois reconnaître que vous avez un immense talent monsieur le maire, celui de dépenser l'argent des Alésiens pour faire votre auto-promotion !


Investissements
Le budget des travaux de rénovation des écoles baisse de 26%. Ce qui permet de voir où sont vos priorités, alors que beaucoup de bâtiments de nos écoles sont dans un état déplorable.
Mais il vrai que plutôt que d'investir pour nos écoles vous préférez continuer à dépenser toujours plus dans la vidéosurveillance. Cette année c'est 500 000€ de plus. Au total depuis 6 ans la ville d'Alès aura dépensé plus de 4,5 M€ pour la vidéosurveillance, c'est une somme colossale pour des caméras qui n'ont jamais fait la preuve de leur efficacité et qui déplacent plus les problèmes plutôt que de les régler. Il faut investir dans l'humain plutôt que dans les caméras, redéployer la police municipale et mettre en partenariat avec la police nationale une véritable police de proximité qui soit au contact des habitants et présents là où il y a des poches de délinquance et des actes d'incivilité.

La création d'un restaurant scolaire à l'école Germain David (école de la Prairie) va dans le bon sens, mais concernant le projet de cuisine centrale au niveau de l'agglomération il y a une grosse incohérence. 
La construction d'une cuisine centrale est annoncée mais la confection des repas est confiée à une entreprise privée de la région Provence Alpes Côte d'Azur… Où est la cohérence et la valeur ajouté tant pour la qualité de l'alimentation des enfants que pour le développement économique de la ville. Au contraire, la mise en place d'une cuisine centrale doit se faire en régie et s'appuyer sur des approvisionnements en circuits courts privilégiant le développement des agriculteurs locaux d'Alès Agglomération et du Pays Cévennes.

Place des Martyrs de la Résistance Alès
Le plus gros poste d'investissement est sur le projet multiplexe/place des Martyrs puisque vous annoncez plus de 2,9 M€ de dépenses (renforcement de la dalle, création d'un ascenseur panoramique, aménagement place des martyrs). Ces dépenses vous les financez par l'emprunt, la ville va emprunter 2,5 M€ supplémentaires par rapport à 2012 (pour un montant total d'emprunt de 7,5M€ en 2013).
Il faut vous féliciter Monsieur le Maire, c'est un beau projet, bien pensé construit avec une grande habilité et qui va enrichir les promoteurs et appauvrir les Alésiens.

Vous avez décidé, sans aucune concertation, sans consulter les Alésiens, d'engager la ville dans un projet qui va durablement défigurer cette partie du centre ville d'Alès et endetter considérablement la ville.
Grâce à vous, Monsieur le Maire, la place des Martyrs de la Résistance, lieu historique d’Alès va être défigurée par une politique du tout béton.
C’est un gâchis dans une ville déclarée porte principale des Cévennes classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco !
Vous avez décidé de laisser les mains libres à VINCI pour construite 4 immeubles de plus de 20 mètres de haut, un parking souterrain de 450 places.
10 000 m² de constructions mais 0m² pour des équipements ou services publics (équipement petite enfance, salle associative, lieu culturel,…) et surtout 0m² d’espaces verts (aucun square avec des aires de jeux pour les enfants, de bancs pour nos aînés,…),
50 après vous voulez être le nouveau Béchard, continuer à détruire ce qui reste du patrimoine du vieil Alès et continuer à défigurer notre ville. Vous voulez peut être avec ce projet assurer votre place dans l'histoire Alésienne, mais à quel prix ?
Au prix de la baisse de la qualité du cadre de vie des Alésiens. Or ce qui peut rendre notre ville attractive c'est justement un cadre de vie agréable pour ses habitants.
Au prix d'un énorme endettement de la ville. Dès 2013, près de 3 M€ et surtout à venir le parking qui sera payé sur 30 ans 25 M€ par les Alésiens.
Si l'on rajoute les coûts supplémentaires qui ne manqueront pas d'apparaître, c'est de l'ordre du 30 M€ que votre projet coûterai aux Alésiens.
C'est une folie financière pour un projet qui ne répond pas aux besoins de notre ville.
Je ne souhaite qu'une seule chose, que ce projet ne démarre pas avant les prochaines élections afin que les Alésiens puissent dans le cadre des municipales, s'en emparer et exprimer leurs choix sur le devenir de ce quartier d'Alès.
 
Nous ne voterons pas ce budget primitif 2013.
 
Benjamin Mathéaud, conseiller municipal d'Alès
 
 
 
 

Ce billet a 0 Commentaire

Laissez un commentaire