Alès-Bessèges : le député UMP Roustan, candidat de la dernière heure électorale

 

Max Roustan est depuis 10 ans le député UMP de la 4ème circonscription du Gard et c'est seulement aujourd'hui qu'il fait mine de découvrir que la ligne Alès-Bessèges est en difficulté.

Le premier responsable du délabrement et de l'abandon de la ligne Alès Bessèges c'est l’État. L’État qui via la SNCF et RFF, entreprises publiques, a refusé de faire en temps et en heure les travaux d'entretien de la ligne et qui aujourd'hui fait annoncer par la SNCF et RFF la fermeture de la ligne en juin prochain.

On aurait aimé voir le député Roustan plus prompt à interpeller ses amis UMP qui sont au gouvernement depuis 10 ans. Aujourd'hui c'est en candidat de la onzième heure électorale qu'il découvre qu'il est urgent d'agir !

Fidèle à son habitude, le député UMP Roustan nous ressort les grosses ficelles électorales. Ce n'est pas en faisant de l'agitation, 3 mois avant les prochaines élections législatives que le député sortant UMP Roustan fera oublier que durant toutes ces années, il a peu agi et ne s'est pas vraiment battu sur ce dossier pourtant d'importance pour le développement et l'aménagement de notre territoire et plus encore aujourd'hui face à la crise de l'énergie et l'enjeu écologique.

 

Benjamin Mathéaud
Conseiller municipal d'Alès
Secrétaire de section du PS
 
Le Midi Libre d'Alès s'est fait écho de mon communiqué dans son article du 28/03/12 :  "Le train de la polémique lancé à pleine vitesse"
 

Ce billet a 1 Commentaire

  1. Martial dit :

    Max Roustan découvre à chaque fin de législature qu’il a été élu député à l’insu de son plein gré! c’est peut être aussi pour ça qu’il est aussi peu assidu aux sessions parlementaires et aussi peu présent à porter les dossiers de sa circonscription sur le volet du développement économique et de la création d’emploi si nécessaire à un bassin d’emploi qui bat des records au niveau national sur le plan chômage et précarité! La ligne Alès-Bessèges eut été pourtant un bel outil comme elle sut l’être par l’entremise de la compagnie des mines fin du XIXème siècle pour participer de ce développement!

Laissez un commentaire