Place des Martyrs à Alès « Depuis quand une multinationnale du BTP décide de l’avenir de ce quartier ? »

Lors du conseil municipal d'Alès du 19 décembre 2011, le Député-Maire UMP d'Alès a présenté le projet de réaménagement de la Place des Martyrs de la Résistance. Retrouvez ci-dessous mon intervention sur ce sujet.
 
C'est en mars 2010 que le conseil municipal a lancé ce projet.
Nous vous avions fait part de certaines inquiétudes notamment le fait que dans l'appel à projet, vous n'aviez émis aucune condition, aucun cahier des charges. Pourtant c'est un enjeu énorme pour les décennies à venir qui va profondément transfigurer cette partie d'Alès et qui aura un impact sur l'ensemble du centre ville d'Alès. Il est particulier et un peu hasardeux que la ville n'ait rien dit d'autre aux futurs promoteurs que nous voulons un parking et un hôtel.
 
Est-ce que nous nous sommes posés sérieusement la question de ce que nous voulions faire de cet espace, mis à part de le confier aux bons soins d'un promoteur ? Non
 
Quelle place pour les espaces verts ? Dans une ville qui se veut le chantre du développement durable, supprimer un espace vert est plutôt contradictoire.
Quel type de commerces ? Vous nous annoncez 3600 m² de nouveaux locaux commerciaux construits en cœur de ville. Où est l'étude d'impact sur les commerces existants aujourd'hui en ville. Alors même que dans notre cœur de ville il y a nombre de commerces inoccupés. Il y a un véritable danger que ces 3600 m² viennent profondément bouleverser l'équilibre aujourd'hui fragile du commerce dans notre ville.
 
Sur la question du logement. Ne continuons pas dans les erreurs de ces dernières années en privilégiant à nouveau les logements pour investisseurs de type Scellier. Notre ville est aujourd'hui saturée par ce type de programme et le Grand Alès fait partie des agglomérations mises « sous surveillance » à ce sujet.
 
Quelle place pour les équipements et services publics ? Dans votre projet sur 12 690m², 0m² sont consacrés, dédiés à l'installation d'un équipement ou d'un service public.
Ce qui est frappant au regard de l'enjeu urbanistique, économique et social de ce projet, c'est que depuis un an vous n'avez organisé aucune réunion de concertation, d'information. Pourtant des gens vivent et travaillent dans ce périmètre et les 40 000 Alésiens sont également concernés. A aucun moment vous ne leur avez laissé la parole pour qu'ils puissent exprimer leurs attentes. Vous avez fait un choix sans avoir au préalable fait ce travail d'écoute pourtant indispensable sur un projet d'une telle ampleur.
Projet VINCI Place des Martyrs de la Résistance Alès
Récapitulons, aucune étude urbaine n'a été réalisée pour définir précisément les besoins en matière d'organisation des déplacements, de commerces, d'activités, de logement. Aucune réflexion sur l'insertion de ce nouveau quartier dans la ville actuelle. Vous n'avez organisé aucun débat public, aucune réunion pour écouter les alésiens, les riverains de cet espace, les commerçants.
 
Vous avez délibérément laissé les mains libres au groupe Vinci pour décider de l'avenir de ce quartier. Mais depuis quand une multinationale du BTP est la mieux placée pour décider pour les Alésiens qui eux vivent ici et vont vivre demain avec ce projet, ce qui doit être bon pour eux.
 
La moindre des choses pour un projet de telle ampleur aurait été de mener une concertation sur les attentes des habitants et des acteurs économiques et commerciaux locaux.
 
Nous sommes dans une ville qui a été meurtrie par certains choix d'urbanisme et architecturaux fait dans le passé. Ne recommençons pas les erreurs du passé. Il n'est pas trop tard pour remettre ce projet sur le métier et corriger le tir. Je veux vous faire trois propositions.
 
1- Faisons de ce projet un modèle de Haute Qualité Environnementale. Exigeons auprès du promoteur que l'ensemble des bâtiments soient construits en Haute Qualité Environnementale et même à énergie positive.
 
2- Transformer la cité administrative, c'est bien sur un impératif. Mais pourquoi vouloir multiplier par 3 la densité du bâti construit avec les 3 îlots centraux. Nous vous vous proposons plutôt de transformer l'ancienne cité administrative pour y installer l'hôtel et quelques commerces, d'aménager bien sur les accès du parking et du futur multiplexe mais de préserver l'espace existant de la place des Martyrs de la Résistance en maintenant l'espace vert et en le requalifiant pour qu'il puisse être un lieu agréable de déambulation.
 
3 – Prévoir une future deuxième tranche pour ce projet autour de la réhabilitation du bâtiment France Telecom lorsque celui-ci sera disponible.

En l'état actuel nous craignons que ce projet que vous nous présentez soit un rendez-vous manqué pour notre ville et ses habitants.
 
Benjamin Mathéaud, Conseiller municipal d'Alès
 

Ce billet a 0 Commentaire

Laissez un commentaire