Les paysans sous le joug des rois de la semence

Ce lundi les députés UMP ont porté un mauvais coup au monde paysan. L'UMP a voté la mise en place d'une taxe sur les « semences de ferme », c'est à dire issues de la récolte de l'agriculteur et que ce dernier réutilise d'une année sur l'autre. La majorité de droite a cédé aux sirènes des lobbies de l'industrie des semenciers qui veulent poursuivre jusque dans l'assiette du consommateur toute récolte sur laquelle ils n'auraient pas prélevé de royalties. Avec cette taxe, qui sera directement reversée à l'industrie des semenciers, c'est le fondement de l'agriculture et de la biodiversité, le droit des paysans de ressemer et d'échanger leurs semences qui est remis en cause au profit d'intérêts privés.

Quelle est la position du député Roustan sur ce sujet ? Lui qui tente ici de se faire passer pour l'ami des paysans du Pays Cévennes avec sa promesse de circuits courts et de cantine Bio, soutient-il comme le bon petit soldat Sarkozyste qu'il est le vote de ses amis UMP ? Sans aucun doute car c'est un habitué. Depuis 10 ans le député Roustan a soutenu et voté toutes les lois des gouvernements de droite qui se sont succédés, du moins quand il n'est pas absent des bancs de l'assemblée

Benjamin Mathéaud

Conseiller municipal d'Alès
Secrétaire de section du PS d'Alès

Ce billet a 0 Commentaire

Laissez un commentaire