Complexe urbain Place des Martyrs de la Résistance : ne bradons pas le domaine public aux promoteurs

Le maire UMP d'Alès a lancé un appel d'offre pour la réalisation d'un complexe urbain sur le site de l'ancienne cité administrative, le square Brabo et la Place des Martyrs de la Résistance. Lors du conseil municipal du lundi 20 septembre, un débat s'est engagé sur ce projet. Les socialistes Alésiens défendent et proposent un projet « équilibré » entre espace privé (logements, bureaux, commerces) et public (maintien d'un espace vert, locaux et équipements publics sur le site). Pour l'instant la volonté de la majorité UMP est de livrer à l'appétit des promoteurs immobiliers ces milliers de m² en plein centre de notre ville.
 
Mon intervention sur ce projet lors du conseil municipal :


Débat sur le complexe urbain Place des Martyrs – Alès
envoyé par partisocialisteales. – L'actualité du moment en vidéo.

 

12 800 m² d'assiette foncière, c'est un projet énorme qui va impacter notre centre ville. Un tel projet mérite à tout le moins que les alésiens puissent être associés à la définition de son contenu or force est de constater qu'à ce jour la concertation est au niveau zéro : vous n'avez organisé aucune réunion d'information, aucun débat public sur ce projet.
La seule information est la construction d'un parking souterrain de 450 places minimum sous la place des Martyrs de la Résistance et la cession des autres parcelles, soit une assiette foncière d'environ 12800 m², pour des locaux privatifs (logements commerces, bureaux) en R+4.
La place des Martyrs, le square Brabo, la cité administrative (même si celle-ci n'accueille plus de service au public), sont aujourd'hui des espaces publics.
Nous n'accepterons pas que ce patrimoine public soit entièrement livré à l'appétit de promoteurs immobiliers et que les alésiens se fassent déposséder de cet espace.
Ce n'est pas par dogmatisme ou par idéologie mais par souci d'équilibre. Ce projet de complexe urbain va redessiner une partie importante de notre centre ville et il est impératif qu'il soit équilibré.
Sur les logements :
Ne continuons pas dans les erreurs de ces dernières années en privilégiant à nouveau les logements pour investisseurs de type Scellier. Notre ville est aujourd'hui saturée par ce type de programme et le Grand Alès fait partie des agglomérations mises « sous surveillance » à ce sujet. Le résultat de cette sur offre est le décalage énorme entre les loyers moyens constatées à Alès (8,3 € / m²) et les loyers Scelliers (12,3€/m² en Zone B2) soit une différence de 44%. Il faut rompre avec ce laisser-faire, laisser-aller.
Profitons de ce complexe urbain pour corriger le tir et faisons de ce programme immobilier un exemple tant sur le plan environnemental avec les logements HQE (et pourquoi pas des immeubles à énergie positive) que social avec une véritable mixité sociale à l'intérieur de ces immeubles.
Sur les commerces :
Là aussi il faudra veiller à un équilibre pour que cette opération ne se limite pas à l'installation d'énièmes magasins franchisés mais qu'elle prévoit aussi une diversité commerciale pour faire vivre le petit commerce dans notre centre ville.
Sur les espaces publics :
La place des Martyrs et le square Brabo ne doivent pas disparaître au profit d'un espace entièrement privatisé par des promoteurs. Là aussi le projet doit être équilibré en prévoyant de maintenir un espace vert, mais également des locaux publics au rez-de-chaussée des ces futurs immeubles, pourquoi pas une ou plusieurs salles pour des associations et/ou un équipement de petite enfance (halte garderie ou relais d'assistantes maternelles).
Vous le voyez mes chers collègues, nous ne sommes pas dans l'opposition stérile, la polémique sur ce dossier. Bien au contraire, nous faisons des propositions. Pour que ce complexe urbain soit une réussite pour notre ville il faut qu'il soit équilibré, malheureusement ce n'est pas le cas dans ce qui est annoncé aujourd'hui mais il ne tient qu'à vous de corriger le tir.
 

Ce billet a 0 Commentaire

Laissez un commentaire