Mathéaud dénonce des projets à l’abandon

Article paru dans le Midi Libre du 18 septembre 2010.

A quelques jours du premier conseil municipal de la rentrée, certains font déjà des bilans. Et c'est le cas du conseiller municipal PS, Benjamin Mathéaud. Lors d'une conférence de presse, le jeune élu a tenu à « dénoncer la propagande menée chaque mois par le journal de la mairie » ainsi que « les nombreux dossiers fers de lance des campagnes de Max Roustan et qui sont aujourd'hui à l'abandon ou en peine ». Et en tête de cette liste, le projet Mercoirol, lequel prévoit la reconversion du site minier en base de loisirs. « Cela fait des années que ce projet est en cours et à l'abandon. Et ce, malgré que le maire ait promis que cette base dynamiserait le tourisme et serait créatrice d'emplois ». Selon le conseiller municipal, aucun investisseur n'aurait voulu prendre de risque. «

Tout comme pour le projet du golf de Saint-Hilair e, sur lequel la ville s'est endettée à hauteur de 2,5 millions d'euros sur l'année 2009-2010 », ajoute t-il. Un golf qui ne serait « ni une opération blanche – puisqu'il devait être financé par des investisseurs privés et que finalement il va être construit sur les capitaux publics – ni une opération verte puisque la consommation en eau d'un tel dispositif pose des questions d'écologie». Benjamin Mathéaud a également évoqué la construction de l'usine de traitement des déchets à Salindres, « imposée aux habitants sans aucune concertation et qui a abouti à une guerre devant les tribunaux ». Autres objectifs dans la ligne de mire du conseiller PS : l'éco-quartier et le multiplexe qui devrait voir le jour sur la Place des martyrs de la résistance. « Ces deux projets sont dans le flou complet» lance Benjamin Mathéaud. Le premier conseil municipal de la rentrée se déroulera lundi 20 septembre.

J. R.
 
>> Lire l'article sur le site du Midi Libre

Ce billet a 0 Commentaire

Laissez un commentaire